Les vendanges, manuelles, sont réalisées parcelle par parcelle, à maturité parfaite. Les raisins subissent un premier tri à la vigne, effectué par les vendangeurs.

Au cuvier deux tris sont réalisés, avant et après la séparation des rafles, pour optimiser la qualité des fruits.

Les fermentations alcooliques se font en petites cuves béton, cépage par cépage et parcelle par parcelle, avant une période de macération des jus avec les peaux, pendant deux à trois semaines.

Puis intervient l'écoulage des vins de goutte et le pressurage des marcs dont les jus sont soigneusement mis à part . La deuxième fermentation - malo lactique - est ensuite réalisée, selon la qualité des lots de vin, en barriques ou en cuves, cépage par cépage.


La récolte est entonnée en fûts de chêne (50% de bois neuf).
Pendant 18 mois d'élevage les vins seront progressivement assemblés lors des soutirages "au fin " effectués environ tous les trois mois.

Au contact des lies fines et des tanins du chêne, ils vont acquérir peu à peu la structure et la complexité leur permettant de constituer des vins de garde capables de se bonifier dans le temps.




Le domaine peut produire jusqu'à 100 000 bouteilles.

Un second vin AOP Pomerol, l'Hospitalet de Gazin, a été créé en 1986 afin de réserver le meilleur de la récolte pour Château GAZIN.



Après sa mise en bouteilles à la propriété, le vin est expédié en caisses bois à travers le monde par le négoce bordelais. 86% de la production du Château GAZIN est destiné aux amateurs étrangers.